"Mentorer" la transformation digitale avec TYPO3

Tymoteusz Motylewski est un mentor de TYPO3. "C'est très satisfaisant", dit-il, et il raconte à Mathias comment il a commencé lorsqu'il était "de l'autre côté", en étant encadré par d'autres membres de la communauté TYPO3.

Auteur: Mathias Bolt Lesniak
Traduit par : Rachel - W-Seils

Lire l'article complet en version originale

"C'est là que ma carrière a commencé. Les gens répondaient à mes questions idiotes sur les forums web. Ils étaient serviables et amicaux, et après quelques années, j'ai réalisé que j'avais atteint un niveau où je pouvais les aider en retour".

Aujourd'hui, membre de la Core Team de TYPO3 et responsable du développement de l'agence polonaise Macopedia, Tymoteusz considère le mentorat comme un élément central de sa contribution au CMS : "Aider les autres à apprendre TYPO3, c'est construire la communauté".

Renforcer les compétences nationales au Rwanda

En racontant son histoire, il semble évident que son mentorat ne se limite pas à la Pologne ou même à l'Europe. Sa plus récente expérience de mentorat, en collaboration avec l'association TYPO3, l'a amené en Afrique centrale avec Alina Fleser et Daniel Homorodean.

"Nous avons entraîné une équipe de dix personnes de l'équipe web du gouvernement rwandais. Ils étaient chargés de relancer quelque 200 sites web officiels pour le gouvernement. Ensemble, nous avons mis en place un excellent workflow et mis l'équipe sur les rails, et les premiers sites web TYPO3 ont été mis en ligne il y a quelques semaines".

La gestion de projets de cette taille et de cet impact peut être un défi pour n'importe qui, et le travail de Tymoteusz va au-delà de TYPO3, couvrant la manière dont les meilleures pratiques d'infrastructure, de sécurité, de déploiement et de gestion de projet sont appliquées.

La transformation digitale avec TYPO3

Le travail de Tymoteusz est soutenu par sa forte philosophie altruiste. Pour lui, le fait de permettre aux mentorés de travailler de manière indépendante, combiné à la liberté offerte par les logiciels libres, évite de dangereuses dépendances à l'argent ou aux connaissances extérieures.

"J'essaie de donner aux gens une canne à pèche, pas un poisson, et pendant les sessions, je leur demande de faire eux-mêmes toutes les tâches pratiques. En tant que mentor, je ne donne que des instructions, même lorsque je ressens le besoin de commencer à taper moi-même sur leur clavier. C'est important pour moi. Vous pouvez trouver de nombreux programmes d'aide au développement qui aident, mais qui rendent aussi les gens dépendants. Créer une dépendance n'est pas la bonne façon d'aider".

Tymoteusz voit le Rwanda comme une pierre angulaire pour un type de mentorat qui non seulement fera croître TYPO3, mais sera le fer de lance d'une révolution numérique : "Le Rwanda est un pays leader en matière de transformation numérique et un bon exemple en Afrique. Si quelque chose fonctionne au Rwanda, nous montrons que cela peut fonctionner dans d'autres pays également".

Le mentorat est synonyme de croissance communautaire

En écoutant, je me dis que le mentorat est un signe de santé et de dynamisme dans une communauté open source. Une fois que vous êtes bon dans quelque chose, vous devriez partager vos connaissances. Tout le monde a déjà été débutant, mais il peut être difficile de se rappeler à quel point le manque de connaissances peut vous faire sentir vulnérable et exposé.

"Le mentorat donne la satisfaction de voir les gens développer leurs compétences", explique M. Tymoteusz. "Nous devons créer de la documentation et du matériel pour abaisser la barrière à l'entrée et permettre aux gens de se former eux-mêmes. Cependant, cela ne remplacera pas le contact personnel direct que le mentorat donne. S'entraider, c'est construire la communauté".

Il souligne que le mentorat n'est pas seulement une question de partage des connaissances. C'est aussi un signe de qualité pour l'ensemble de l'écosystème : "Au Rwanda, nous avons enseigné plus que le CMS et montré que la communauté TYPO3 est aussi un moyen de faire avancer les choses. Cela renforce la confiance dans la communauté et montre qu'il y a des gens derrière la technologie qui vous donnent du pouvoir".

Pendant leur visite, Tymoteusz et les autres mentors de TYPO3 ont aidé à lancer la communauté TYPO3 rwandaise et à organiser la première rencontre à Kigali.

Le mentor fier et humble

Tymoteusz dit qu'il a été impliqué dans de nombreuses communautés tout au long de sa carrière, mais il a trouvé que la communauté TYPO3 était la plus vraie, la plus humble et la plus utile. "Elle ne vous raconte pas de salades, et elle est ouverte et amicale".

Et quel regard porte-t-il sur le mentorat au Rwanda ? "Je suis fier de cela", dit-il. "C'était un grand pas pour toute l'institution. Maintenant, ils construisent, modifient et maintiennent eux-mêmes leurs sites web. Ils n'ont rien abandonné de ce que nous avons mis en place. Ils ont réussi à l'adopter et TYPO3 continue de vivre au Rwanda".

En savoir plus sur le Community Expansion Committee

Comments

No comments