Ontmoet TYPO3

0 comments

Durant la période du jeudi 7 septembre au dimanche 10 septembre s’est déroulé un “code-sprint” TYPO3, réunissant une quinzaine de personnes dans un seul et même but : rendre le cœur de TYPO3 encore plus fantastique qu’il ne l’est déjà…

L’événement a été co-organisé par TYPO3 et l’entreprise allemande Sitegeist, dans leurs locaux situés à Hambourg.

Nous (Nathan Boiron & Romain Canon) étions présents, c’était une première pour nous et nous en sommes sortis absolument ravis.

On vous raconte tout !

Contexte

L’équipe du cœur de TYPO3 (la « core team ») organise régulièrement des code-sprints, réunions lors desquelles un groupe de développeurs motivés font passer un maximum de patchs dans le code de TYPO3.

Ce sont des événements nécessaires pour le maintien et l’évolution du produit, mais également pour la cohésion de la communauté et la préservation des valeurs très chères à cette grande famille, dont la principale reste le partage.

Plusieurs code-sprints ont lieu chaque année, à des endroits différents, centrés sur des sujets divers et variés. N’importe quel développeur peut participer tant qu’il connaît un minimum le CMS et qu’il est capable de contribuer au projet.

Après avoir passé plusieurs années à travailler avec TYPO3, nous avons estimé qu’il était de notre devoir de mettre la main à la pâte…

Arrivée à Hambourg

Le code-sprint commence le jeudi matin à 9h00. Pour ne pas arriver en retard dès le premier jour, nous prenons un avion le mercredi soir pour atterrir à 22h45 à l’aéroport d’Hambourg.

Les méconnus « Rolling Stones » jouant un concert le week-end même, les hôtels ont été pris d’assaut. Seuls quelques places AirBnb subsistent : le temps de récupérer nos valises, nous rejoignons notre hôte Mona qui habite à quelques stations de métro.

L’accueil est chaleureux (malgré minuit passé !) ; après quelques minutes de discussion nous rejoignons notre chambre pour une courte nuit de sommeil avant le commencement.

Pour rappel, nous étions en déplacement début septembre, pas fin novembre comme la prédiction météo ci-dessous pourrait le faire penser :

Du coup, on n’est pas mécontents d’être obligés de rester enfermés dans un bureau toute la journée.

Arrivée chez Sitegeist

Le lendemain matin, on part en direction des locaux de Sitegeist, situés à une demi-heure de notre logement. Une fois devant la porte, on réussit à rentrer malgré nos faibles compétences en allemand.

Une partie de l’équipe est déjà sur place ; on se présente, on s’installe, puis on commence par un bon petit déjeuner pour prendre des forces.

Le reste de l’équipe arrive petit à petit jusqu’à former un groupe d’une quinzaine de personnes, dont une majorité d’allemands, trois polonais et deux français. Tout le monde parlera anglais pendant tout le séjour.

Une présentation du sprint est faite par Benni, Anja et Christian : le sujet principal des prochains jours sera la localisation, bien que chacun reste libre de travailler sur des sujets qui lui tiennent à cœur.

On s’assure que tout le monde a un environnement de travail local pour TYPO3 qui fonctionne correctement, puis ça commence. Chacun se trouve une tâche à accomplir et commence à coder…

Des groupes sont formés autours des différents sujets embarqués, avec pour chacun un responsable qui guidera l’équipe sur l’organisation à respecter.

Les journées sont passionnantes mais épuisantes. On commence à 9h pour finir tard le soir (jusqu’à 2h du matin pour certains). Il n’y a pas de pause de midi groupée, on se prépare un sandwich quand on a faim, mais on mange tous ensemble le soir.

C’est ça être passionné !

L’environnement de travail est superbe, et bien que l’on n’ait accès qu’à une petite partie des locaux de Sitegeist, on a pu en profiter pleinement. Des boissons fraîches nous sont offertes, on peut également se préparer des cafés/thés : les organisateurs sont aux petits soins avec nous !

Vendredi soir toute l’équipe s’est rendue à Peter Pane, un restaurant à burgers situé à quelques pas de Sitegeist. Après avoir passé 10 minutes à tenter de lire le menu en allemand, nous avons été pris en pitié par une serveuse qui nous en a apporté un en anglais.

La soirée se termine par des échanges de culture musicale. On instruit nos confrères allemands – qui ne connaissent guère plus que Tonton David – en leur élaborant une petite liste qui va de Noir Désir à Tryo en passant par Louise Attaque. Aurait-on dû ajouter Maître Gims pour leur faire peur ?

La suite ?

À savoir que pendant notre sprint à Hambourg, un autre sprint avait lieu à Iéna, le sujet principal étant la nouvelle extension de formulaire disponible dans TYPO3 8.7.

Dimanche matin, Anja annonce qu’au total, 89 patchs ont été poussés dans le cœur de TYPO3. Beau boulot !

Après trois journées et demi de travail intense, il est temps pour nous de saluer l’équipe et de prendre notre avion de retour. C’était une superbe expérience et on n’hésitera pas à la renouveler au plus tôt !

Tout ce qu’on espère, c’est voir la communauté française s’intéresser de plus près à ces événements.

Vous hésitez encore ? Voici quelques raisons vous expliquant pourquoi vous devez absolument tenter l’expérience :

  • TYPO3 a besoin de soutien pour rester fabuleux, et d’encore plus pour être amélioré

  • Rien de mieux que d’être entouré d’autres développeurs pour en apprendre plus sur TYPO3 et son utilisation

  • Laisser son empreinte dans le cœur est très gratifiant

  • Un code-sprint est une expérience humaine très enrichissante : « TYPO3 – Inspiring people to share »

  • La totalité des frais (déplacement, logement, repas) est prise en charge par l’association

Comments

No comments

Feedback