Auteurs : Rachel et Alain - W-Seils

Imaginons que l’on vous demande conseil pour recommander un CMS. La réponse est facile n'est-ce pas ? Il vous suffit de choisir le CMS le plus connu que vous pouvez trouver sur Internet.

La gestion de contenu est devenue une tâche si basique que pour rendre un CMS attractif, il faut le pimenter un peu, par exemple en ajoutant le dernier Buzzword à la mode.

Nous vous proposons une approche différente, qui vous permettra de faire une recommandation solide en suivant 7 étapes...

Comment choisissiez-vous votre CMS hier ?

Avant toute chose, revenons sur la façon dont vous choisissiez un CMS hier …

  • Demander à un confrère ce qu'il utilise
  • Comparer les parts de marché
  • Interfaces UX "wow!"
  • Faire une matrices de fonctionnalités

Selon le profil du décideur, marketing, ou technique, vous utilisiez toutes ou partie de ces étapes, dans l’ordre ou le désordre, pour orienter votre choix vers 1 ou 2 CMS.

Demander à un confrère

Demander à un confrère ou plusieurs c’est important, on obtient de précieux retours d’expérience, mais il ne faut jamais oublier qu’une bonne ou mauvaise expérience est souvent liée à l’agence qui s’est occupé du projet, rarement à l’outil.

De plus, cette étape ne doit surtout pas réduire le panel de départ à 1 ou 2 CMS, sinon cela veut simplement dire que vous avez déjà choisi de déléguer à votre confrère le choix de l'outil qui sera utilisé pendant plusieurs années par votre équipe rédactionnelle.

Les parts de marchés

Les parts de marché ne donnent qu’une seule information : quel sont les CMS les plus utilisés, rien d’autre... mais cela ne répond pas à la bonne question : quel est le bon CMS pour votre organisation ? Choisir le CMS qui a la plus grosse part de marché revient à peut près au même que d'utiliser le même CMS que votre confrère, surtout s'il a utilisé cette technique pour choisir son CMS !

Il y a plus de voiture que d’avion dans le monde, cela veut-il dire que :

  • La voiture est plus appréciée que l’avion ?
  • La voiture est un meilleur moyen de transport que l’avion ?

Non, cela veut juste dire que l’avion est un moyen de transport adapté à des trajets moins nombreux que la voiture. La véritable question est quel est votre trajet à vous ?

Les interfaces UX "wow!"

Vous vous souvenez du tableau de bord de la Twingo 1 ? Il était très séduisant à l'époque, car il était si simple que l’on aurait dit un jouet pour enfant ! Quand il s’agit de faire des trajets plus compliqués, plus longs et avec plus de voyageurs, il faut forcément des interfaces plus complexe, mais cela, ce n’est que pour les administrateurs !

Cela n’empêchera jamais d’avoir une interface très simple et séduisante pour les autres utilisateurs finaux, c’est-à-dire les contributeurs, les internautes, les intranautes, etc. Ce n’est pas du tout la même chose !

Matrice comparative de fonctionnalités

Il faut forcément, à un moment donné, comparer la couverture fonctionnelle du CMS. Mais attention, Il faut comparer ce qui est comparable, sinon nous allons obtenir des résultats étranges. Avant de comparer les fonctionnalités, définissez d’abord le périmètre de votre projet : est-ce un simple blog ou une plateforme multisite ? Est-ce que votre projet a une dominante E-Commerce ? Quelle est la part d’application métier dans votre projet ?

Attention, se retrouver avec la mauvaise solution peut vous placer dans des situations très pénibles !

Comment devriez-vous choisir votre CMS aujourd'hui ?

Nous vous proposons 7 étapes qui vous guideront vers le bon choix :

  1. Parts de marché (oui, quand même, mais pas que !)
  2. Communauté
  3. Interopérabilité
  4. Maintenabilité
  5. Sécurité
  6. UX “pour de vrai“
  7. Vision à long terme

1 - Parts de marché, oui, mais pas que !

Les parts de marché vont vous permettre d'éviter tout de même le choix d'un outil exotique à faible longévité. Cependant, prenez bien soin de sélectionner les CMS suivant ces critères :

  • Le CMS doit être dans le périmètre de mon projet, c'est à dire par exemple à dominante e-commerce, ou forcément multisite, il s'agit d'un intranet collaboratif, etc.
  • Quelles sont les parts de marché dans mon pays
  • Si vous y êtes sensible, est-il "vraiment" Open Source
  • Avec une courbe de croissance positive (en effet, un CMS encore dominant, mais en chute, ce n'est pas un bon indicateur. En revanche, un CMS en pleine croissance, c'est un très bon indicateur)

N'hésitez-pas à sélectionnez les 10 premiers, ce n'est que la première étape, vous éliminerez les CMS au fur et à mesure des étapes suivantes.

2 - La communauté

Lorsque vous devez comparer un CMS Open Source, sa communauté est un aspect vraiment crucial. Mais encore une fois, attention à ne pas commettre cette confusion si courante :

La communauté de clients consommateurs
ne représente pas la communauté du CMS !

Non ! la communauté de clients consommateurs, c'est encore une fois les parts de marché, et donc cela ne répond aucunement aux questions suivantes : Qui s'occupera de votre CMS ? quel est le plan pour les 5 prochaines années ? Comment est organisée cette communauté ? Pour vous renseigner sur la communauté des différents CMS ce sera plus ou moins simple, il faudra parfois aller questionner les agences, mais parfois l'organisation est clairement expliquée sur le site officiel, il suffit de prendre le temps de lire.

3 - Interopérabilité

Quel est votre projet ? Vous savez aujourd'hui que ce CMS ne sera qu’une pièce du puzzle de votre système d’information. Vous n’allez pas lui demander de faire la même chose que certains de vos outils métiers font déjà très bien. Vous allez plutôt lui demander de bien communiquer avec eux, de bien s’interfacer avec eux.

Vous apprécierez aussi qu’il soit capable de bien collaborer avec de futurs outils qui n’existent pas encore dans votre système, et pour cela, il doit respecter les standards.

4 - Maintenabilité

Un projet CMS ne s’arrête pas le jour de la mise en production, bien au contraire, une nouvelle phase très importante commence : La TMA (Tierce Maintenance Applicative). Vous allez certainement signer un contrat de maintenance avec votre prestataire, et vous voulez vous assurer d’un bon niveau de maintenance corrective, évolutive et préventive.

Le CMS que vous allez choisir va jouer un rôle important dans ce niveau de qualité : la façon dont il a été conçu, c'est à dire son architecture même, fera qu'il sera facile à maintenir ou non. Les plans de support prévus par la Core Team, s'ils existent, vous permettrons également d'avoir une bonne vision de la stratégie de mise à jour.

5 - Sécurité

La sécurité n'est plus un sujet secondaire aujourd'hui, et c'est très bien ! Votre CMS doit offrir nativement un haut niveau de sécurité, particulièrement dans le cadre de la protection de vos données à caractère personnel, car n'oubliez jamais que c'est de la responsabilité de votre organisation. Il existe aujourd'hui des comparatifs des outils les moins mis à jour, les plus infectés, etc. Vous pouvez également vous renseigner sur la politique et les worflow de maintien de la sécurité sur les sites officiels des CMS, ces pages n'étaient pas particulièrement lues, aujourd'hui, elles sont incontournables.

6 - UX "pour de vrai"

De nombreux CMS vont vous séduire avec de courtes vidéos montrant comment un éditeur va, en quelques clics, écrire du texte ou ajouter une image dans une page de contenu. Aujourd’hui, tous les CMS peuvent le faire…

Demandez plutôt une "vraie" démonstration, et pendant cette démonstration, demandez comment vous pouvez gérer vos utilisateurs, les workflows de validation, vos multiples sites satellites, vos différentes traductions, les médias qui se trouvent dans le cloud, etc. C’est toujours très instructif, et vous évite quelques déceptions !

Quant au responsive : Assurez-vous qu’il est disponible en front mais aussi en back, car pouvoir rapidement publier un article depuis son smartphone, ça c'est un vrai progrès !

7 - Vision à long terme

Pouvoir faire des projets sur le long terme avec un CMS implique qu'il sera capable de s'adapter à votre croissance. Vous allez avoir besoin de comparer l'évolutivité des CMS, car vous serez peut-être amené à augmenter considérablement le nombre de contributeurs ou de langues, peut-être que le traffic va vous pousser à migrer vers le cloud. Vous savez que d'ici 5 ans, vos besoins auront évolué, votre CMS doit être suffisamment flexible.

Qu'en est-il de TYPO3 ?

1 - Parts de marché

2 - Communauté

TYPO3 est un des rares CMS d'envergure à être entièrement géré par une association internationale, les principales responsabilités de cette organisation sont :

  • Le développement des nouvelles version du CMS (rythme soutenu)
  • Un système de certification
  • Un bouquet de sites officiels pour informer au niveau international la communauté
  • Une documentation technique et tutorielle de l'ensemble des produits maintenue au même rythme que les nouvelles versions
  • Le marketing
  • Une équipe dédiée à la sécurité
  • De nombreux évènements internationaux

En 2016, La Communauté TYPO3 a décidé de mettre en place au sein de l'association TYPO3 l’entreprise TYPO3 Gmbh :

  • d'assurer le développement du CMS TYPO3 à un rythme qui correspond à la demande du marché
  • de mettre en place le développement permanent à plus grande échelle avec des salariés à temps plein
  • de prendre des décisions plus  rapidement
  • de générer plus d'argent pour la cause de TYPO3

3 - Interopérabilité

Vos éditeurs n'ont pas besoin de formation pour utiliser un CDN comme Akamai ou CloudFront d'Amazon - travaillez simplement avec vos fichiers au fur et à mesure - TYPO3 s'occupe du reste.

TYPO3 prend en charge une façon simple de publier votre contenu dans différents formats tels que XML, JSON, PDF ou tout simplement HTML par défaut. Vous pouvez facilement produire du contenu afin de le diffuser vers tous les médias de votre système d’information.

Le SSO avec un Open LDAP ou un acitve directory Windows peut être utilisé pour vos contributeurs ou les utilisateurs de votre extranet

TYPO3 fonctionne mieux avec MySQL, mais vous pouvez utiliser n'importe quel autre SGBD sous le capot comme Oracle, Microsoft SQL Server ou PostgreSQL. Il s'adapte à vos besoins.

4 - Maintenabilité

TYPO3 est un des CMS les plus facile à maintenir à jour, si ce n'est le plus facile. Il propose une roadmap particulièrement confortable pour les mises à jour de version majeure :

Une version majeure de TYPO3 dure 3 ans, mais si vous le souhaitez, vous pouvez souscrire à une prolongation du support officiel grâce au programme ELTS (Extended Long Term Support).

La conséquence de tout cela ? TYPO3 figure parmis les CMS les plus à jour sur la toile ! Et bien que le nombre d’instances de plateformes ait augmenté, TYPO3 ne figure plus en 2018 dans le panel des plateformes infectées non maintenues :

5 - Sécurité

TYPO3 possède une équipe dédiée à la sécurité depuis 2004, pour tout savoir sur comment rester informé sur les mises à jour de sécurité, comment reporter une faille, quels sont les workflow sécurité du CMS rendez-vous sur la page dédiée de l'équipe sécurité.

Encore une fois, bien que le nombre d’instances de plateformes ait augmenté, TYPO3 ne figure plus en 2018 dans le panel des plateformes infectées :

6 - UX "pour de vrai"

Le plus simple est de vous rendre sur la liste des agences TYPO3 françaises, et de demander une démonstration !

7 - Vision à long terme

De nombreux CMS prétendent fournir un système évolutif. Ils parlent de caches Varnish et de proxies. Il s'agit d'évolutivité de votre cache - pas de votre système. TYPO3 est capable de gérer beaucoup plus de charge que la plupart des concurrents. En fournissant à la fois la mise en cache intégrée ainsi qu'un accès aisé à une API haut débit, TYPO3 évoluera en même temps que de la croissance de votre entreprise.

Tous les CMS du marché peuvent vous aider à construire un site web. Mais la plupart du temps, vous aurez plusieurs sites en cours d'exécution. TYPO3 offre un nombre illimité de sites, prêts à l'emploi, Le partage de contenu entre vos sites est donc possible dès le départ.

Conclusion

Vous savez que les enjeux d’aujourd’hui ne sont plus ceux d’hier, et que vous êtes beaucoup plus sensibles à certains arguments qui vous semblaient abstraits hier…

Ce sera très certainement la même chose dans 5 ans, or il vous est demandé de faire de bons choix à moyen ou long terme, sur des technologies qui évoluent considérablement à court terme…

TYPO3 n’est pas la meilleure solution à tous les problèmes, mais c’est une excellente solution dans de nombreux cas, surtout si vous avez la taille d’une entreprise ou d’une organisation importante.

Comments

No comments

Feedback